Cabane étape Saint-Martin-sur-Oust

© Office de tourisme de l’Oust à Brocéliande
© Office de tourisme de l’Oust à Brocéliande

M. Helleu

Cabane étape

Depuis quelques années, la fréquentation du canal de Nantes à Brest par les itinérants ne cesse de croître. Forte de ce constat et de l’engouement que suscite la Vélodyssée, la mairie de Saint-Martin- sur-Oust a fait le choix de mettre une cabane étape à disposition des itinérants. Cet hébergement s’inscrit dans un projet régional visant à promouvoir la Vélodyssée en offrant aux itinérants voyageant sans matériel de couchage, à pied comme à vélo, un service d’hébergement répondant à leurs attentes et à un tarif abordable.

Située sur le camping municipal de la Digue, à proximité du Canal de Nantes à Brest, la cabane étape est entièrement faite de bois (toit inclus) de Malestroit ; elle comporte une chambre pouvant accueillir deux adultes et un enfant et est équipée d’un range-vélo. Le coût de la nuitée est de 16€.

Au coeur d’une stratégie de territoire, ce projet est aussi l’occasion pour le camping de la Digue de capitaliser sur la place stratégique de Saint-Martin-sur-Oust : les itinérants apprécient de découvrir certaines « pièces maîtresses » du territoire telles que Malestroit, La Gacilly ou Rochefort-en-Terre tout en étant libres de se ressourcer dans un espace paisible après l’étape du jour. L’authenticité et la nature mêlés à des sites de caractère, c’est donc le combo gagnant pour capter une cible itinérante avide de découvertes et d’imprévus et, comme le souligne Mr.Helleu, les points d’intérêts de notre territoire sont inépuisables : « lorsque les visiteurs nous racontent leurs escapades sur notre territoire, ils évoquent parfois des lieux ou des activités que nous ne connaissions pas. »

Si la cabane étape a pour objectif d’enrichir l’offre à destination des itinérants tout en les captant et les encourageant à la découverte du territoire, elle fait aussi figure de « test » : « nous allons maintenant pouvoir mesurer la popularité de la cabane étape auprès des itinérants, ce sera l’occasion d’observer la réaction des visiteurs et de recenser leurs provenances. » précise Mr. Helleu.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s